Comment les pilotes F1 prennent-ils leurs virages ?

Un pilote F1 roule de 240 à plus de 300 km/h. Cette variation dépend du nombre de virages de la piste. Pour les Grands Prix de Monaco, les pilotes ne dépassent jamais les 250 km/h parce que non seulement les virages y sont nombreux, mais ils sont souvent assez serrés et peu espacés.

Le pilote F1 aborde un virage comme tout conducteur : il freine et rétrograde avant d’entrer dans le virage. Mais tout ne se résout pas au freinage et à la boîte de vitesse.

f1-virage-du-loews1

Lire la suite

Quel est le rôle du copilote en rallye ?

Il est vrai que le talent du pilote joue un grand rôle dans une course de rallye. Mais quand il roule à plus de 240 km/h, le pilote a plus que jamais besoin de se faire assister. Le copilote, c’est la tête pensante de l’équipe. Il prend des notes sur ce que lui dit le pilote, il lit des informations dont le pilote a besoin, etc.

Le niveau de sécurité du copilote est le même que celui du pilote. Les conditions de travail du copilote sont rudes, il faut donc avoir une bonne condition physique. De plus, si le pilote lit mal ses notes ou ne les lit pas à temps, le pilote perd le contrôle de la voiture. Quelles sont donc les informations que le copilote donne à son pilote ?

sebastien-loeb-goodwood-2014-festival-of

Lire la suite

Dani Pedrosa tout sauf une ombre de Marquez

Marquez est à la fois le compatriote et le co-équipier de Pedrosa. Pedrosa n’a pas le même palmarès que Marquez, double champion en titre à 21 ans. Cela n’empêche que le parcours de Pedrosa en moto GP n’est pas négligeable.

Lors de la dernière journée (le 4 février) de la session d’essais, l’expérience de Pedrosa n’a pas fait la différence face la fougue de son très jeune co-équipier. D’autant plus que le très expérimenté Valentino Rossi était au coude-à-coude avec Marquez. Alors Pedrosa pourra-t-il rehausser son palmarès cette saison ?

miller

Lire la suite

F1 – Raikkonen rassure Ferrari pour la J4 des essais de Jerez

Que Kimi Raikkonen termine premier lors de la dernière journée des essais hivernaux de Jerez, ç’aurait pu être occulté par la performances des autres pilotes. Mais le pilote islandais termine cette session d’essais en beauté en s’offrant le chrono de référence : 1’20.841 pour 106 tours. Mieux encore, Ferrari est en la meilleure écurie du moment. Pour l’heure, Lewis Hamilton ou Fernando Alonso n’ont pas affiché une grande énergie. Avant le début officiel de la saison 2015, le 13 mars prochain, les pilotes s’appliqueront encore pour une seconde session de tests hivernaux le 19 février prochain.

ferr-raik-jere-2014-p

Lire la suite

Créative design par l'équipe W2