6 mai 2018 a.morel

Quelles sont les choses à faire avant d’acheter la voiture ?

Le fait d’opter pour un véhicule d’occasion ne signifie pas que le modèle à choisir est ancien. En effet, vous avez la possibilité d’orienter votre choix vers une voiture d’occasion récente en allant dans une concession ou chez un mandataire automobile et de profiter de la garantie constructeur. En outre, lorsque vous achetez une auto d’occasion chez un particulier, soyez vigilant, car les vices cachés ne sont jamais loin. Lors du test, ne négligez aucun détail. L’idéal est d’effectuer l’essai de la voiture durant la journée. Ainsi, vous pourrez détecter toutes les anomalies sur la partie mécanique, les équipements, la carrosserie, etc. D’abord, commencez par tester l’ouverture des portes et des vitres.

Ensuite, assurez-vous que le verrouillage centralisé fonctionne encore correctement. N’oubliez pas aussi d’activer le GPS, la climatisation, les essuie-glaces, les clignotants, les feux de détresse, les phares… Après cela, jetez un coup d’œil sur le kilométrage. Pour s’assurer que ce dernier n’est pas erroné, il suffit de voir les chiffres sur l’étiquette de vidange. Ceux-ci doivent être inférieurs à ceux inscrits sur le compteur. Enfin, et non des moindres, vérifiez l’état des pneumatiques, car ce sont les principaux éléments qui vous mettent au contact de l’asphalte.

Quelles sont les paperasses à récupérer auprès du vendeur ?

Qu’une voiture d’occasion ait été achetée chez un mandataire ou un particulier, ses documents administratifs devront toujours être complets. Parmi les documents que l’ancien propriétaire ou le professionnel devront vous remettre, il y a, entre autres, le procès-verbal du contrôle technique. À titre de rappel, ce dernier concerne les véhicules âgés de plus de 4 ans. Le vendeur sera aussi dans l’obligation de vous donner l’ancien certificat d’immatriculation barré où l’on peut apercevoir la mention « cédé le » ou « vendu le » avec la date et la signature de l’ancien propriétaire. Il doit également vous fournir le certificat de situation aussi connu sous l’appellation de certificat de non-gage. Il est essentiel que ce document ne date pas plus de 15 jours.

Que faire le mois suivant l’acquisition du véhicule ?

Dorénavant, la voiture vous appartient, mais pas au niveau administratif, car il faut que la certification d’immatriculation soit en votre nom. Pour cela, vous n’aurez qu’à vous rendre auprès de la préfecture la plus proche de chez vous. Lorsque que vous y serez, vous devez fournir plusieurs paperasses pour les diverses démarches liées à la mutation. Vous apporterez notamment un justificatif d’identité et de domicile ainsi que l’ancien certificat d’immatriculation. N’oubliez pas également d’emmener la version originale du formulaire Cerfa n°13754*01 de la déclaration de cession de la voiture dûment rempli. Ce document doit être accompagné par le certificat de vente avec les signatures du vendeur et de l’acquéreur (vous). Par ailleurs, si vous avez acheté votre voiture chez un professionnel, surtout n’oubliez pas la déclaration d’achat.