19 mars 2018 a.morel

Enlèvement d’épave et prime à la conversion

La prime à la casse ou connue officiellement sous l’appellation de prime à la conversion est accessible à tout propriétaire d’un véhicule polluant qu’il envoie à la casse. Il s’agit d’une aide à l’achat de voitures moins polluantes et elle a connu de nombreux changements depuis le mois de janvier 2018. Ceux qui souhaitent bénéficier de cette prime peuvent demander un enlèvement d’épave gratuit. Détails sur cette prime qui ne peut que satisfaire les automobilistes.

Comprendre la prime à la conversion

La prime à la casse n’a pas disparu comme certaines personnes le pensent. Elle a été modifiée et est devenue une prime à la conversion. Il s’agit d’une disposition prise afin d’aider les ménages à acquérir une voiture moins polluante et par la même à les inciter à se débarrasser de leur voiture polluante. À noter que ce dispositif entre dans la mise en œuvre du plan climat adopté par le gouvernement. Dans le cadre de ce plan, le gouvernement vise le remplacement de 100 000 véhicules pour l’année 2018. Besoin d’un pro de destruction de voiture ? Visitez ce lien.

Les montants de la prime

Tous ceux qui envoient leur voiture polluante à la casse peuvent profiter de la prime à la conversion. Si auparavant, cette prime était réservée à ceux qui achètent des véhicules neufs, ceux qui optent pour les véhicules d’occasion peuvent également en profiter. Depuis le 1er janvier 2018, tous ceux qui achètent un véhicule électrique d’occasion ou un véhicule thermique Crit’air 1 ou 2 neuf ou d’occasion obtiennent une prime d’achat de 1000€ (foyer imposable) ou de 2000€ ( foyer non imposable). Cette prime s’adresse uniquement à ceux qui se sont débarrassés de leur voiture polluante.

Lors de l’achat d’un véhicule électrique neuf, la prime accordée est de 2500€ et aucune conditionde revenus n’y est associée. Par ailleurs, ceux qui achètent un deux-roues électrique, un trois-roues électrique ou un quadricycle électrique neuf pour remplacer leur voiture polluante obtiennent une prime de 100€ (ménage imposable) ou 1100€ (foyer non imposable).

Conditions liées à la remise d’un véhicule à la casse

Pour prétendre à la prime à la casse, la remise de son véhicule polluant à la casse est obligatoire. Par la suite, il faut acheter un véhicule neuf ou d’occasion peu polluante. Ce dernier doit correspondre aux critères d’éligibilité pour que la prime soit accordée. À noter que pour un foyer imposable, le véhicule à détruire doit être un véhicule essence immatriculé avant le 1er janvier 1997 ou un véhicule diesel mis en circulation avant le 1er janvier 2001.

Pour les familles non imposables, les voitures à envoyer à la casse sont les véhicules essence immatriculés avant le 1er janvier 1997 ou les voitures diesel immatriculé avant le 1er janvier 2006.