3 avril 2018 a.morel

La réglementation des sièges auto pour bébé ?

Pour assurer le niveau minimum de protection requis en voiture, un siège auto doit être homologué : concrètement, cela se traduit par la présence d’une étiquette spéciale, placée sur le produit lui-même. Sans elle, aucune commercialisation n’est possible en France ! Depuis 1982, cette obligation est codifiée en application stricte du règlement R44, mais depuis le mois de juillet 2013, ce dispositif tend à être remplacé progressivement par le règlement R129, dit « i-Size ».

L’historique règlement R44

Depuis 1982, le système de retenue appliqué en France et dans l’Union européenne repose sur le règlement R44 qui classifie les sièges auto en 5 groupes : le groupe 0 convient de la naissance jusqu’aux enfants de 10 kg ; le groupe 0+ couvre un spectre plus large en allant jusqu’à 13 kg ; le groupe 1 s’applique uniquement aux enfants de 9 à 18 kg ; le groupe 2 à ceux de 15 à 25 kg et le groupe 3 à ceux de 22 à 36 kg.

Aujourd’hui, les sièges auto doivent être homologués suivant les conditions édictées dans son 4e amendement, soit le R44-04. À noter que l’utilisation des produits R44-03 est encore possible, alors que les versions antérieures (R44-02, R44-01 et les étiquettes antérieures à 1995) ne le sont plus.

L’arrivée du règlement R129

Mais depuis le mois de juillet 2013, le règlement R129 — ou i-Size — remplace progressivement le R44, imposant ses directives aussi bien sur l’enfant lui-même que sur la voiture qui le transporte. En effet, d’une part, avec lui, la classification du R44 est reprise pour ne plus considérer le poids comme étalon, mais la taille de l’enfant ; de l’autre, elle soutient la généralisation du système Isofix dans la voiture.

À noter que le règlement R129 allonge également la période pendant laquelle l’enfant doit être attaché dos à la route : de 9 kg requis par le R44, il faut désormais dépasser les 15 mois. Par ailleurs, il impose aussi un essai dynamique en choc latéral pour augmenter les exigences sécurité du produit lui-même.

Une mise en place échelonnée du « i-Size »

Quelle que soit la marque choisie, on estime que 40 % des voitures en circulation appliqueront le règlement R129 d’ici 2020. Mis en place progressivement, il s’applique déjà pour de nombreux sièges auto : les produits avec harnais et attaches Isofix pour les enfants de moins de 105 cm (depuis le 9 juillet 2013) et les rehausseurs sans harnais pour les enfants de 105 à 135 cm, quel que soit le système d’attache (depuis le 22 juin 2017).

Concrètement, un siège auto Cybex sans harnais, de type rehausseurs — appartenant à l’ancien groupe 0+ ou 1 — doit aujourd’hui être homologué i-Size pour être commercialisé !

À noter que la dernière phase d’application de cette « nouvelle » directive, qui concerne les sièges auto à harnais intégré, fixés avec la ceinture de sécurité, n’a pas encore de calendrier précis…

 

Source : https://www.csaladinet.hu/hirek/baba/babagondozas/58/biztonsagi_gyerekules