9 juillet 2018 a.morel

Pourquoi souscrire une assurance auto pour les voitures d’occasion ?

Dès l’acquisition d’une voiture d’occasion, le nouveau propriétaire doit tout de suite procéder à la souscription d’une assurance auto pour qu’il puisse rouler en toute régularité. Pour ce faire, il est recommandé d’informer à l’avance la compagnie d’assurance de la date où on a conclu la transaction pour qu’elle couvre le véhicule à partir de cette période. Ensuite, l’assuré doit leur transmettre dans les plus brefs délais une copie du certificat d’immatriculation (carte grise) de l’ancien propriétaire du véhicule ainsi que du certificat de vente. L’assuré dispose d’un mois à compter de la transaction pour transcrire son nom au véhicule d’occasion auprès de la préfecture. Au cours de ce délai, il peut quand même circuler à titre provisoire avec l’ancienne carte grise.

L’assurance adaptée à un véhicule d’occasion

Certains professionnels de la vente automobile, comme le mandataire auto IES, proposent à leur clientèle des voitures d’occasion en provenance des concessionnaires ou des particuliers qui ont tout simplement envie de changer de voiture. Par rapport à un véhicule neuf, les occasions apportent certains avantages aux automobilistes, si on ne parle que de la possibilité de redéfinir le niveau de couverture en matière d’assurance auto. À vrai dire, il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance « tous risques » pour une voiture d’occasion. Si celle-ci est manifestement ancienne ou a effectué de nombreux kilomètres, une assurance au tiers est déjà suffisante pour la couvrir. Cette prestation est la formule la plus basique dans le contrat d’assurance auto. C’est aussi la moins chère, car elle prend en charge uniquement les préjudices subis à un tiers en cas d’accident. Par ailleurs, l’assurance au tiers est la plus proposée aux possesseurs d’une voiture à faible valeur.

La couverture au tiers, une formule de base adaptée à tous les besoins

La couverture au tiers est la formule de base la plus adaptée à tous ceux qui viennent d’acquérir une voiture d’occasion. Aussi appelée « responsabilité civile automobile », cette assurance couvre les frais liés aux dégâts matériels et corporels causés à un tiers dont le conducteur est responsable. Ainsi, avant de souscrire un tel contrat d’assurance auto, il est recommandé de définir ses véritables utilités. Disponible auprès de nombreuses compagnies d’assurance, le contrat « au tiers » est cependant mieux adapté à certains profils de conducteurs comme ceux qui sont propriétaires d’une vieille voiture, d’une voiture de collection ou encore d’une voiture d’occasion. Les personnes qui sont en possession d’une voiture moins utilisée ont aussi le privilège de signer une assurance au tiers. Enfin, les jeunes conducteurs peuvent également souscrire une garantie « responsabilité civile » afin de réduire leur budget auto. Toutefois, s’ils conduisent une automobile neuve, un contrat d’assurance « tous risques » reste une excellente alternative pour bénéficier d’une protection optimale.